Pub


Nous retrouver sur Facebook

 


Bien choisir son climatiseur

Le réchauffement climatique creuse des écarts de plus en plus vastes entre les températures considérées comme normales en hiver et en été. Les effets de ce désordre écologique ne se font pas seulement sentir dans les endroits isolés du globe, mais aussi et surtout dans les grandes villes où la pollution règne en maître.

Les hivers sont de plus en plus froids tandis que les étés transforment les villes en fournaises. Beaucoup de personnes âgées succombent à ces canicules, faute d’installation de climatisation adaptée. Donc, il faut acquérir un climatiseur car il peut s’avérer fort utile, à toutes les saisons. Mais parmi tous les modèles disponibles sur le marché, lequel choisir ? Suivez le guide !

Le climatiseur – Les différents types

La climatisation fonctionne sur les mêmes bases que la réfrigération, c’est-à-dire qu’elle intègre les quatre éléments entrant dans la production du froid : l’évaporateur, le compresseur, le condenseur et le détendeur. Le froid est disséminé dans la pièce climatisée tandis que l’excédent de chaleur est évacué à l’extérieur. Ce système simple et efficace permet de baisser la température ambiante jusqu’à 8°C, ce qui confère à ses utilisateurs un confort de vie non négligeable.

Les climatiseurs réversibles intègrent aussi une fonction chauffage qui fonctionne sur le principe de la pompe à chaleur – inverse du processus de production de froid. Les climatiseurs réversibles réchauffent agréablement en hiver, même si elles doivent être assistées par un système de chauffage traditionnel dès que la température extérieur descend à – 10°C. En effet, puisque le climatiseur aspire la chaleur de l’extérieur, dès qu’il y fait trop froid, le système de chauffage n’est plus possible. Cependant, ces climatiseurs réversibles sont des alternatives intéressantes pour l’entre-saison car ils restituent 3kW pour un seul consommé. Le bien-être et l’économie sont au rendez-vous !

Au-delà de leur fonctionnalité, les climatiseurs peuvent être classés en deux catégories distinctes : les monoblocs et les splits. Les deux systèmes peuvent être fixes ou mobiles, selon les choix du client. Les monoblocs intègrent le circuit de l’appareil dans une coque compacte tandis que les splits sont décomposés en deux caissons – l’un extérieur et l’autre intérieure. Les monoblocs offrent l’avantage de ne nécessiter aucune installation particulière tandis que les splits sont plus performants.

Le climatiseur – Comment le choisir ?

La puissance du climatiseur est essentielle à sa performance. Située en général entre 2500 et 3500 Watts, elle doit être choisie d’après les proportions de la pièce à climatiser et les besoins réels en climatisation. Il faut aussi choisir un appareil à faible émission sonore puisque le ronronnement de l’appareil peut incommoder les utilisateurs mais aussi les voisins – pour les caissons extérieurs des splits. En moyenne, un climatiseur fonctionnant à 30 dB est pratique et conforme aux standards commerciaux. Outre ces critères, il ne faut pas oublier de consulter l’étiquette énergétique de l’appareil qui indique sa consommation moyenne d’énergie. Allant de A à G, cette classification est utile pour évaluer les dépenses annuelles en électricité. Ceci fait, il ne reste plus qu’à choisir le bon modèle et couler des jours heureux chez soi !




 

Commentez avec Facebook :