Pub


Nous retrouver sur Facebook

 


Le chauffage par énergie solaire

L’énergie solaire est surtout utilisée en France pour le chauffage de l’eau sanitaire ou des piscines. Pour le chauffage de la maison proprement dit, le climat n’étant pas toujours clément, les systèmes solaires doivent être complétés par une installation plus classique.

Le chauffage solaire

Un chauffe-eau solaire ou un chauffage solaire fonctionnent grâce à l’installation de capteurs vitrés sur la toiture, dans lesquels circule un liquide caloporteur réchauffé par le rayonnement solaire. Ce liquide transmet ensuite la chaleur à un chauffe-eau et éventuellement à un plancher chauffant basse température. Ce procédé permet de couvrir environ 50 % en moyenne en France des besoins en eau chaude.

Pour les installations les plus complexes avec plancher solaire direct à inertie basse température, les besoins de chauffage peuvent être couverts à hauteur de 50 à 70% selon les régions et les climats.

Les avantages du chauffage par énergie solaire : Une fois installés, les équipements ne coûtent plus rien. De plus, le chauffage solaire valorise en toute sécurité une énergie naturelle, propre et inépuisable et évite le rejet dans l'atmosphère de plusieurs centaines de kilogrammes d'oxyde de carbone.

Les inconvénients du chauffage par énergie solaire : Selon les caractéristiques techniques, (de 4 à 6 m² de capteurs, ballon de stockage de 300 à 400 litres), le budget d’un chauffe-eau solaire se situe entre 3 000 et 6 000 €. Le système permet d’économiser environ 50% de la facture de chauffage de l’eau sanitaire de l’année. Pour une installation de chauffage, le coût atteint environ 8 300 € pour une maison individuelle de 100 m2 en comptant le surcoût du plancher solaire direct.

Rappel : Pour tous ces équipements des crédits d’impôts de 50% du prix d’achat (hors main d’œuvre) sont octoyés. A cela s’ajoutent les subventions attribuées par l’ANAH qui se montent pour un système solaire combiné à 1 800 €.




 

Commentez avec Facebook :