Pub


Nous retrouver sur Facebook

 


Le chauffage d'antant

Un temps abandonné pour des énergies plus souples à utiliser comme le fioul ou le gaz, le chauffage au bois retrouve aujourd’hui la faveur des Français.

Le chauffage au bois

Il existe trois principaux types d’appareils de chauffage au bois :

Les cheminées à foyer fermé et les inserts : L’air arrive dans l’appareil pour y être réchauffé puis l’air chaud est rejeté en partie haute de la hotte par des bouches d’air. L’insert a un rendement relativement comparable au foyer fermé et diffuse 50 à 70% de sa chaleur.

Les poêles à bois : Plus simple à installer qu’une cheminée (il suffit de le raccorder à un conduit), cet appareil peut selon les modèles fonctionner soit en combustion « à travers la masse » avec une montée rapide en température soit en combustion en « couche mince » pour une intensité uniforme. Le restitution du chauffage est de l’ordre de 60 à 80% en moyenne de la chaleur.

Les chaudières à bois : La chaudière à bois est raccordée à un système de chauffage central. Elle brûle des bûches ou des granulés de bois. Pour cette dernière option, l’inconvénient du chargement de la chaudière est envolé puisque aujourd’hui, des systèmes de vis sans fin ou un système par gravitation vient alimenter de façon automatique la chaudière même en votre absence.

Bon à savoir : Pour une surface bien isolée à chauffer de 120 m² avec une hauteur sous plafond de 2,5 m, un chauffage au bois coûte à l’année environ 550 € soit trois fois moins que le fioul (1 500 €). Les granulés coûtent quant à eux 850 € en moyenne.




 

Commentez avec Facebook :