Pub


Nous retrouver sur Facebook

 


La pompe à chaleur

La pompe à chaleur est un appareil particulièrement économique puisqu’elle pompe les calories dans la nature. Les modèles à air sont les moins chers à l’achat mais aussi les moins performants en terme de chauffage.

Le chauffage par pompe à chaleur (air)

Toutes les pompes à chaleur quelles soient à air, à eau ou sous-sol utilisent le même principe : un fluide frigorigène dont le changement d’état (vapeur ou liquide) permet de transférer les calories captées à l’extérieur vers le logement.

Pour le cas spécifique de la pompe à chaleur sur air, elle puise les calories dans l'air extérieur à l'aide d'un ventilateur. Cette technique est réservée aux régions aux climats plutôt doux ou à défaut, peut intervenir en complément d’une installation de chauffage plus classique au bois, au fuel ou encore au gaz.

La distribution de l’air chauffé (ou rafraîchi) se fait soit au moyen de ventilo-convecteurs raccordés à des gaines et de bouches de soufflage soit en connexion avec des planchers chauffants.

Les avantages du chauffage à air : Le capteur n’est pas très coûteux à installer.

Les inconvénients du chauffage à air : Ces pompes à chaleur sont bruyantes. Elles ont une durée de vie moins bonne que les systèmes par eau ou par géothermie. Elles consomment énormément plus d'électricité en mode climatisation.

A noter : Pour bénéficier d’un crédit d'impôt, les pompes à chaleur à air doivent avoir un COP égal ou supérieur à 3 (1 kW consommé pour 3 kW restitués) par une température extérieure de 7°C et un fonctionnement garanti par le fabricant jusqu’à une température extérieure de – 15°C.




 

Commentez avec Facebook :