Pub


Nous retrouver sur Facebook

 


Rénovation énergétique des bâtiments anciens, une nouvelle aide en discussion (actus 2008)

Christine Lagarde vient de l'évoquer, le prix du gaz devrait connaître une nouvelle hausse au 1e juillet, la troisième en 2008. De quoi faire râler les consommateurs !

Décidément, les particuliers qui ont opté il y a quelques années pour le gaz en profitant de prix concurrentiels vont encore en être pour leurs frais. En effet, si les prévisions se confirment, le gaz devrait prendre encore quelques pour cents au 1e juillet prochain. Selon les premières estimations, la hausse serait « contenue » autour des 1,5% selon les uns et jusqu'à 4% selon les autres.

Pourquoi cette augmentation ? En fait, cette troisième hausse pour 2008 est la conséquence d'une révision du tarif d'utilisation des réseaux de distribution de gaz naturel en France, donc sans lien apparent avec la hausse du prix des énergies de ces derniers mois. Dans le détail, Gaz de France doit entretenir et mettre à niveau son réseau de distribution et cela occasionne forcément des coûts supplémentaires. Sachant que la réévaluation des tarifs de GDF est chaperonnée par la Commission de Régulation de l'énergie (CRE), GDF ne peut répercuter directement ses coûts réels sur la facture de ses usagers. Et heureusement d'ailleurs puisque selon Gaz Réseau Distribution France (GrDF) la hausse nécessaire pour compenser les frais engagés sur 4 ans (de l'ordre de 3,07 milliards d'euros pour la période 2008/2012) est de 11,7%.

La Commission de Régulation de l'énergie a souhaité que la répercussion sur les ménages soit moindre soit un maximum de 5,6% en euros constants ce qui revient à environ +1,5% sur la facture finale de l'utilisateur en tenant compte de différents facteurs complexes d'amortissement. Si l'augmentation n'est pour l'instant pas encore confirmée, son évocation récemment par Christine Lagarde, Ministre de l'Économie, des Finances et de l'Emploi laisse planer un doute. Cette hausse si elle est confirmée serait la troisième en 2008 la première ayant été enregistrée en janvier (+4%) et la seconde en avril (+5,5%).