Pub


Nous retrouver sur Facebook

 


Revues

Quelques informations et actualités liées au monde de l'énergie

Les Français ont la fibre écolo mais pas au point de sacrifier sur leur confort Selon les derniers chiffres publiés par le Crédoc (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie), les Français se disent sensibles aux causes écologiques mais cela ne se traduit pas sur leur facture de chauffage, au contraire même !

Les résultats de la dernière enquête menée par le Crédoc mettent à jour un paradoxe. Si dans leur grande majorité les Français sont bien conscients qu'être économes en énergie c'est faire un geste pour la planète, dans la vie de tous les jours, leurs comportements va à l'inverse de la sensibilité écologique croissante. En effet, si l'on se fie aux résultats de l'enquête menée par le Crédoc, les Français consomment individuellement toujours plus d'énergie.

Les chiffres sont d'ailleurs là pour le prouver : en 1986, la température moyenne d'un logement était de 19°C tandis qu'en 2003, elle était de 21°C. La part pour le chauffage pour un logement moyen est désormais de 70% de la consommation d'énergie. Selon le Crédoc, la consommation d'électricité entre 1973 et 2003 a augmenté de façon inquiétante (+85% par m2) elle aussi poussée par l'achat de toujours plus d'équipements de loisirs et d'électroménagers gourmands en électricité surtout en mode veille. Du coup, force est de constater que les campagnes de communication diverses de ces dernières années incitant à plus d'économie n'ont pas porté leurs fruits au quotidien !

Face à cette inflation de la consommation, le Crédoc préconise une prise en main des comportements par les pouvoirs publics en calquant le modèle sur celui adopté par le tri sélectif notamment qui incite les particuliers à adopter les bons gestes en proposant des solutions collectives. Si la proposition est louable dans l'absolu, elle est toutefois très difficile à mettre en pratique ! A suivre donc !